Marie-Dominique Guibal - plasticienne, photographe

EIGHT DAYS A WEEK - Château d'Assas - 2021

 

 

 

EIGHT DAYS A WEEK

 

 

97 photos et 1 image/mouvement - 21 minutes 46 secondes

 

Photographies, enregistrements sonores, montage : Marie-Dominique Guibal

Sons : Robin Fincker, saxophoniste, clarinettiste

Composition sonore : Suzanne Durand

 

2021

 

 

 

IMG_5255-1.jpg

 

EIGHT DAYS A WEEK - nuit et jour

installation photographies et sons

 

 

 

IMG_5250-1.jpg

 

EIGHT DAYS A WEEK - nuit et jour

installation photographies et sons

 

 

IMG_5240-1.jpg

 

EIGHT DAYS A WEEK - nuit et jour

installation photographies et sons

 

 

 

EIGHT DAYS A WEEK - nuit et jour est une installation, une traversée dans l’univers macrophotographique de fleurs de sauge sclarée, une immersion visuelle et sonore dans l’espace.

 

Cette installation a été présentée pour la première fois dans le salon central du Château d’Assas,
Le Vigan (Gard), pendant l’exposition monographique EIGHT DAYS A WEEK (4 octobre - 3 décembre 2021).

 

L’espace du salon était mis en scène avec de longues bandes de voile polyester opaque accrochées sur des câbles tendus. Les photographies étaient projetées sur un très grand écran suspendu (largeur : 3,40m - hauteur : 2,10m). La lumière était tamisée et feutrée et le son de l’installation circulait, atténué, dans les deux salons adjacents.

 

EIGHT DAYS A WEEK n’est pas une projection. C’est une installation visuelle et sonore à mettre en scène dans l’espace. Elle s’adapte à chaque lieu dans lequel elle est présentée.


Dans cette installation, les photographies ont toutes la même durée et se succèdent au rythme de la respiration. La séquence nuit et la séquence jour sont séparées par une courte vidéo de vent dans un acacia au soleil. Sorte d’ardoise magique entre les séquences.
La bande son est une matière sonore qui accompagne les photographies. La texture particulière des sons dialogue avec la texture particulière des images.

 

Près de 2000 photos ont été réalisées entre le 6 juin et le 31 août 2020, au fil de rendez-vous photographiques chaque matin.
Être là, jour après jour, et suivre sans idée préconçue la transformation magnifique, étrange, insolite et abstraite des fleurs de sauge sclarée.
Épanouissement, vie et mort des fleurs, dans un éternel recommencement.

 

 

 

 

Marie-Dominique Guibal © Adagp

 

 



28/11/2022

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres